jeudi 3 juillet 2014

Plus j'y réfléchis, plus j'y pense...


Il y a quelques jours j'ai appris la fermeture d'un monument dans l'univers du scrapbooking. Le site Two Peas in a bucket. Lorsque j'ai commencé c'était MA place de référence, où je pouvais regarder les œuvres d'autres passionnées comme moi.

Voir le site fermer après 15 ans d'activités ça m'a fait réfléchir... Les sections de scrapbooking diminuent dans les magasins... Nous connaissons toutes des boutiques qui ont fermées, des boutiques auxquelles nous étions attachées... 

J'ai d'ailleurs une théorie la dessus... Dès que je rentre dans un DT à quelque part, la boutique finie par fermer pas longtemps après... Je suis une malédiction! hahah (J'avais quand même avertie... Je ne saurai être tenue responsable de la chute des boutiques au Québec!)

Bref, je m'égare, mon point est que; est-ce que la situation du scrapbooking est précaire? Notre passe-temps est-il en danger? 

C'est certain que le scrapbooking a eu un gros boom de popularité durant les dernières années et maintenant ça se stabilise... Mais jusqu'à quel point doit-on s'attendre à voir nos boutiques chéries fermer leurs portes?

Lorsque je vois dans les magasins d'escompte des marques de scrapbooking comme EK Success ou Martha Stewart, ça me fait toujours un peu peur... (Et dès que j'ai fini d'avoir peur, je dévalise le magasin...) Nos boutiques ne peuvent certainement pas rivaliser avec un Dollarama qui vend des punchs à 3$. Et nous cherchons toutes à faire des économies!

 Mais si les boutiques spécialisées se raréfient, où va-t'on prendre notre matériel?  Car tout loisir dépend du matériel pour le réaliser! Et le cercle vicieux est que si on trouve moins de stock, on en achète moins et les magasins en tiennent moins... Le principe d'offre et de la demande... 

Ce que j'essaye de dire ici c'est simplement que... Chéri, tu ne peux pas m'en vouloir pour la facture de scrapbooking qui vient de rentrer... 

Je me prépare pour la pénurie!


1 commentaire:

  1. So sad, but I know what you mean - it is happening here in New Zealand too.
    Blessings
    Maxine

    RépondreSupprimer